Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 08:51
 

L’actualité démontre qu’internet est devenu un moyen puissant de communication pour renverser des gouvernements ou divulguer des informations “top secret”.

Les réseaux sociaux, les blogs, les wikis et l’email offres autant de moyens de faire circuler des informations à un grand nombres de personnes.

Les gouvernements étant très conscient de cette menace grandissante, légifère de plus en plus, et crée de nouvelles lois pour censurer internet.

Il est souvent fait mention de la Chine comme modèle absolu du filtrage d’internet mais elle ne sera bientôt plus seul à être aussi restrictive.

 

La France c’est déjà doté de 2 lois, HADOPI et LOPPSI 2, qui sous prétexte de protéger les internautes des cybercriminels permet au gouvernement français d’espionner le trafic internet de chaque utilisateur et de censurer les sites internet qui les dérange. Ces lois permettent aussi de condamner l’utilisateur, sans procès et sans possibilité de recours devant une cours de justice. Ces lois ne connaissent pas le principe du “présumé innocent”. Il faut s’attendre également à voir disparaitre la CNIL (Centre National Informatique et Liberté) qui est un organisme indépendant (mais sans aucun pouvoir) et qui met trop souvent des “bâtons dans les roues” en mettant en évidence les injustices de ces lois liberticides.

 

 

VyprVPN : Un succès inattendu, une sécurité poussée au maximum. 

VyprVPN est un tunnel VPN qui a été créé à la base pour protéger les connexions des clients de GigaNews, mais les créateurs de ce service ont été surpris de voir que leurs clients l’utilisent surtout pour surfer sur le web, envoyer et recevoir des emails et même se connecter avec des appareils mobiles !

Suite à la demande croissante des clients pour encore plus de sécurité, VyprVPN vient de passer du protocole PPTP au protocole L2TP/IPsec et sans surcout pour les abonnés Diamond de GigaNews ! Certains organismes bancaires ou gouvernementaux n’ont même pas un tel niveau de sécurité !

 

Les avantages du protocole L2TP/IPsec :

- Le cryptage 256-bit - la même force utilisée par les institutions financières

- Une plus grande compatibilité avec les routeurs sans fil et les pare-feu d'entreprise

- Fournit l'intégrité des données et non pas seulement la confidentialité des données.

- Empêche les attaques de « l'homme du milieu » par des pirates informatiques qui tentent de saisir les données en trompant le serveur d'origine.

 

Freenet : Le réseau sécurisé grandissant

Freenet est un réseau P2P décentralisé et crypté. Il utilise le protocole UDP sans obligation d’ouvrir des ports sur un pare-feu. Il permet de publier et de visiter des sites internet, des blogs et des forums de types newsgroups à l’aide de logiciels comme Frost et d’envoyer ou de recevoir des email anonymes.

Tout ce qui est publié sur Freenet est stocké sur les disques durs des utilisateurs dans un cache crypté qui peut aller de 10 à 100 Go. C’est un genre de Cloud crypté mondial.  Chaque utilisateur est un nœud du réseau qui est lui même connecté à 40 autres utilisateurs maximum. Ces utilisateurs peuvent être des inconnus ou des amis (mode darknet plus sécurisé).

Lors de l’installation, vous pouvez choisir le niveau plus ou moins élevé de sécurité que vous désirez.

 

Le nombre d’utilisateurs de Freenet grandit chaque jours ce qui le rend plus véloce et donne plus de persistance aux données stockées sur le réseau.

En 2010 Google a offert 18000 dollars de don au projet Freenet, signe que les grands groupes ont pris conscience que les utilisateurs sont en train de migrer sur les “nouveaux réseaux sécurisés”.

 

Freenet souffre encore d’une grande lenteur qui devrait s’améliorer à chaque nouvel utilisateur et également à la sortie de la version 0.8 très attendue.

 

Il ne faut pas oublier que Freenet ne masque pas votre adresse IP. Il permet de rendre le trafic anonyme et d’empêcher toutes censures de l’internet. Néanmoins, pour augmenter votre anonymat il est possible de combiner Freenet avec un tunnel VPN ou un proxy.

 

Des tentatives de créer sur Freenet  des réseaux sociaux comme Facebook n’ont pas encore eu de réel succès pour le moment. Plusieurs sites miroirs de Wikileaks ont fait leur apparition sur Freenet.

 

 

TOR : Le réseau anonyme des journalistes, des activistes et des militaires

TOR fonctionne selon le principe de la “pelure d’oignions”. Au lieu de vous connecter directement à la destination vous passez par une multitude de nœuds intermédiaires. Chaque utilisateur peut choisir ou non de devenir un relais TOR. Une partie du trafic est crypté. Il est ainsi très difficile, voire impossible de remonter jusqu’à vous. TOR est très utilisé pour passer à travers les filtres comme ceux utilisés en Chine et permet ainsi aux internautes chinois de visiter des sites qu’ils leurs sont généralement interdits.

Contrairement à Freenet, TOR ne peut empêcher que des sites soient censurés et supprimés du réseau internet. Il ne fait que protéger l’identité de l’utilisateur et ignorer les restrictions.

 

 

 

Conclusion :

Il est claire qu’au vu des statistiques les internautes ont pris conscience que le réseau internet n’est plus libre et qu’il faut migrer vers de nouveaux réseaux et de nouveaux protocoles. Le réseau internet “classique” sera peu à peu abandonné par les internautes et ne sera plus peuplé que par des sites commerciaux ou gouvernementaux.

La vérité est ailleurs !

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyril - dans Sécurité
commenter cet article

commentaires